Flux RSS

Archives de Tag: soupe

La soupe poireaux-pommes de terre de Marguerite Duras

soupe poireaux pommes de terre
L’anecdote :
« On croit savoir la faire, elle paraît si simple, et trop souvent on la néglige. Il faut qu’elle cuise entre quinze et vingt minutes et non pas deux heures – toutes les femmes françaises font trop cuire les légumes et les soupes. »
Marguerite Duras, Outside
Je ne vous ai encore jamais parlé de ma passion pour la lecture, ni de l’un de mes auteurs préférés, Marguerite Duras. Un barrage contre le Pacifique, L’amant, Le marin de Gibraltar, Emilie L… Ces émotions intenses, ces ambiances sensuelles, cette attente. Alors quand je suis tombée sur sa description de la soupe poireaux-pommes de terre, j’ai scrupuleusement respecté ses instructions !

La recette :
Préparation 10 min, cuisson 20 min
– 500 g de pommes de terre
– 1 gros poireau
– 2 cuillères de crème fraîche
– 1/2 cube de bouillon de volaille
– 1/2 oignon
– 1 litre d’eau
– sel, poivre, muscade
Lavez, épluchez et coupez en petits morceaux les pommes de terre, les poireaux et l’oignon. Portez votre eau à ébullition et ajoutez le bouillon cube, puis l’oignon, les pommes de terre et enfin les poireaux. Assaisonnez et laissez cuire 20 min maximum. Au moment de servir, ajoutez la crème et écrasez rapidement les pommes de terre.

Mon astuce : (enfin celle de Marguerite)
« On la sert soit sans rien, soit avec du beurre frais ou de la crème fraîche. On peut aussi y ajouter des croûtons au moment de servir (…) »

L’addition SVP !
0,90 (poireau) + 0,75 (pommes de terre) + 0,20 (bouillon cube, oignon, crème) = 1,85 € les 4 assiettes de soupe poireaux-pommes de terre

Cullen skink (soupe de pommes de terre et haddock)

Cullen skink
L’anecdote :
Il y a quelques années, j’ai passé mon mois d’août en road-trip en Ecosse. Les paysages étaient grandioses, les routes sinueuses, les moutons nombreux, et l’accent scottish veRRRy veRRRy stRRRong ! Quant à la cuisine … contrairement à mes préjugés, elle nous a ravi les papilles ! Je me souviens surtout de notre rencontre avec le « cullen skink ». Arrivés sur le petit port de Mallaig avant d’embarquer pour l’île de Skye, nous avons tenté une petite spécialité locale. Pommes de terre, haddock et lait… un délice qui nous a accompagné toute la suite de l’été !

La recette :
Préparation 10 min, cuisson 30 min
– 4 pommes de terre
– 200 g de Haddock
– 1 oignon
– 600 ml de lait
– 1 noix de beurre
– sel, poivre, ciboulette
Laissez tremper votre filet de haddock dans un fond de lait. Pendant ce temps, épluchez, coupez et faites revenir l’oignon avec le beurre dans une casserole. Ajoutez le lait et les pommes de terre épluchées et coupées en petits morceaux. Couvrez, laissez mijoter 20 minutes avant d’écraser grossièrement les pommes de terre. Otez la peau et les arrêtes du poisson. Coupez-le en morceaux grossiers et ajoutez à la soupe. Laissez mijoter encore 10 minutes.

Mon astuce :
Cette soupe ne doit surtout pas se mixer, il doit y rester des morceaux de pommes de terre et de haddock. Au moment de servir, vous pouvez ajouter quelques brins de ciboulette.

L’addition SVP !
3,90 (200g de haddock) + 0,50 ( 4 pommes de terre) + 0,40 (lait) + (0,29 oignon) = 5,09 € pour 4 bols de cullen skink

Velouté de patates douces au curry

velouté patates douces
L’anecdote :
Ma rencontre avec la patate douce remonte à mon séjour aux Etats-Unis. Pendant mes études, je suis partie 6 mois en stage à San Francisco. Là-bas, j’avais trouvé une colocation dans une petite maison victorienne. Chez nous, c’était un véritable « tortilla flat » : américain, paraguayen et français, nous adorions cuisiner. La « sweet potato » était de la partie : en frite, en chips, en purée, en « pie » ou en gratin, on en raffolait. Retour en France, en fin d’hiver, je vous livre la recette du velouté.

La recette :
Préparation 10 min, cuisson 20 min
– 500 g de patates douces
– 1 oignon
– 1 cuillère de crème fraîche
– 1 petite cuillère de curry
– 1 pincée de gingembre
Faites revenir un oignon émincé dans du beurre puis ajoutez les patates douces en petits morceaux que vous aurez préalablement épluchées. Versez de l’eau à hauteur des patates douces, assaisonnez avec les épices et laissez cuire. Une fois que les patates douces ont bien ramolli, passez le tout au mixeur. Vous pouvez ajouter une bonne cuillère de crème.

Mon astuce :
Faites revenir une tranche de pancetta que vous ajouterez au dessus de votre velouté.

L’addition SVP !
1,40 (patates douces) + 0,10 (1 oignon) + 0,50 (épices et crème) = 2 € un velouté pour 4 personnes

Velouté de céleri aux pommes

velouté céleri
L’anecdote :
Reste de l’onctueuse purée au céleri du réveillon, j’avais hier un demi céleri-rave dans mon frigo. L’idéal pour se lancer dans un velouté détox.

La recette :

– 1/2 céleri-rave
– 1 pomme
– 1 pomme de terre
– 1/2 oignon
– 1 cuillère d’huile d’olive
– 1 feuille de laurier
– sel, poivre, curry
Épluchez les légumes et les couper en tranches fines. Dans un faitout, faites revenir l’oignon dans une cuillère d’huile d’olive puis ajoutez le céleri, les pommes de terre et les pommes. Recouvrez le tout d’eau et assaisonnez avec les épices et la feuille de laurier. Laissez cuire environ 20 minutes. Quand les légumes sont bien tendres, mixez la préparation jusqu’à ce qu’elle soit bien onctueuse. Rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Mon astuce :
Pour les gourmands, agrémentez ce velouté d’une tranche de bacon que vous disposerez à sa surface après l’avoir poêlée.

L’addition SVP !
1,20 (céleri) + 0,13 (pomme de terre) + 0,64 (pomme) + 0,05 (1/2 oignon) + 0,20 (épices) = 2,22 € les 4 bols de velouté

Velouté de lentilles

velouté lentilles
L’anecdote :
Voilà, on en a fini avec la première partie des fêtes. Si comme moi, votre estomac réclame un petit peu de répit, passez en revue vos recettes de soupes et veloutés de légumes. Dans mon congélo, un reste de cette recette de lentilles. Et si on revoyait le tout en velouté ?

La recette :
Préparation 5 min, cuisson 15 min
– Un reste de lentilles
– sel, poivre, curry
– une cuillère de crème fraîche
Ajoutez de l’eau sur vos lentilles déjà cuites et faites bouillir le tout environ 10 min. Ajoutez la crème et les épices et réduisez le feu. Mixez le tout et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Mon astuce (pas détox) :
Et s’il vous reste aussi un petit bout de saucisse, faites-en des petits morceaux pour accompagner le velouté !

L’addition SVP !
Difficile à évaluer, disons, la moitié de votre plat de lentilles initial soit 2, 48 €

Velouté de brocolis

velouté brocolis
L’anecdote :
Avant de me lancer dans la grande aventure de ce blog, je ne savais pas que la blogosphère culinaire était si vaste. Depuis j’ai cliqué, liké, découvert de nombreux camarades et des blogs plus gourmands les uns que les autres. Grâce à un tour en cuisine, j’ai décidé de participer à un concours de blogs. Le principe est très simple, par tirage au sort, on m’indique un blog dans lequel puiser une recette et un blogueur qui devra réaliser une de mes recettes. Voici donc le velouté de brocolis de chez Véro cooking en attendant de découvrir ce que s’est décidé à cuisiner Claryss.

La recette :
Préparation 10 min, cuisson 30 min
– 1 brocoli
– 1 oignon
– 1 pomme de terre
– 1l d’eau bouillante
– sel, poivre, piment d’Espelette, noix de muscade, coriandre et feuille de laurier
– 1 verre d’eau gazeuse (facultatif)
– 1 cuillère de crème (remplace les deux kiris de la recette initiale )
Faites revenir l’oignon, le brocoli en petits morceaux et la pomme de terre dans un peu d’huile d’olive, ajoutez l’eau bouillante et les épices et laissez mijoter 30mn environ. Mixez le tout et ajoutez une cuillère de crème.

Mon astuce
Découvert grâce à Véro cooking : un verre d’eau gazeuse (ou une cuillère de bicarbonate de soude) aide à fixer la couleur verte du brocoli. Initialement, la recette ajoutait deux kiris au velouté, il n’y en avait pas dans mon frigo, j’ai remplacé par de la crème fraîche.

L’addition SVP !
1,18 (brocoli) + 0,13 (pdt) + 0,10 (oignon) + 0,20 (épice et crème) = 1,61 € les 4 bols de velouté de brocolis

Le velouté de potiron gourmand

potiron
L’anecdote :
Ça y est, ils sont bien là les potirons ! J’en avais acheté pour faire mon fameux risotto au potiron ( à venir !), mais j’ai craqué, et entamé ce midi le potiron pour en faire un bon velouté…

La recette :
Préparation 10 min, cuisson 30 min
– 1kg de potiron
– 1 carotte
– 2 petits pommes de terre
– 1 gousse d’ail
– 1 feuille de laurier
– sel, poivre, muscade
Épluchez et coupez en morceau le potiron, la carotte et les pommes de terre.
Faire revenir dans une noix de beurre avec une gousse d’ail écrasée, une feuille de laurier, du sel du poivre et de la noix de muscade.
Recouvrez d’eau et laissez mijoter jusqu’à ce que les légumes soient bien cuits. Mixez.

Mon astuce :
Relevé d’un zeste d’orange, ce velouté n’en est que meilleur ! En ajouter un dans l’eau de cuisson pour le goût, et un sur le velouté pour la déco.

L’addition SVP !

1,99 (potiron) + 0,50 (carotte, pdt et épices) = 2,49 € pour 4 bols de velouté