Flux RSS

Financiers pistache-framboise

financier

L’anecdote :
Cela faisait longtemps que je souhaitais tenter un mélange framboise pistache. Alors, quand je suis rentrée de la campagne avec des framboises fraîchement cueillies, j’ai couru acheter des pistaches non salées pour en faire une poudre de pistache. Après avoir lu divers recettes, je me suis rendue compte qu’en pâtisserie on utilisait davantage de la pâte à pistache que de la poudre de pistaches. Trop tard ! J’ai tenté le coup à ma manière !

La recette :
Préparation 15 min, cuisson : 15 min
– 50g de sucre glace
– 70g de poudre d’amande
– 30g de Pâte de Pistache ou une poignée de pistaches torrifiées + quelques gouttes d’extrait d’amande amer
– 3 blancs d’œufs
– 12 framboises fraîches
– 50g de beurre fondu
– 1 cuillère à café de levure
– 1 cuillère à soupe de farine
Dans un récipient, mélangez la poudre d’amande, le sucre glace, la levure, la farine et la pâte de pistache (ou les pistaches torréfiées puis broyée avec une goutte d’extrait d’amande). Ajoutez les blancs d’œufs en mélangeant de façon homogène. Ajoutez ensuite le beurre fondu et mélangez de manière à obtenir une pâte bien lisse. Remplissez des petites moules en silicone et ajoutez sur chaque financier une framboise. Enfournez 12 à 15 minutes à 180°C.

Mon astuce :
Oui j’aurais pu faire aussi moi-même ma pâte à pistache, ce sera pour la prochaine fois !

L’addition SVP !
0,32 (3 blancs d’oeufs) + 0,26 (50g de beurre) + 1,45 (poudre d’amandes) + 2,25 (pistaches) + 0,12 (50g de sucre glace) = 4,40 € les 12 petits financiers pistache-framboise

Tian provençal à la féta

tian
L’anecdote :
Tous les légumes d’une bonne ratatouille dans le frigo mais envie d’une recette de saison qui change un peu ? J’ai pensé au tian de légumes provençaux. Cuits longtemps à four doux, les légumes sont comme confits, voilà une autre manière de déguster ces légumes estivaux.

La recette (pour 4 personnes):
Préparation 15 min, cuisson 1h
– 1 aubergine
– 4 tomates
– 1 courgette
– 1 oignon
– 2 gousses d’ail
– 2 cuillères d’huile d’olive
– Feta
– sel, poivre, romarin
Coupez l’oignon et faites le revenir à la poêle avec une cuillère d’huile d’olive jusqu’à ce qu’il colore. Lavez les légumes, puis coupez-les en rondelles de même épaisseur. Disposez dans le plat par rangée successivement les tomates, courgettes, aubergines, oignons cuits et ainsi de suite. Intercalez quelques tranches de feta et garnissez de romarin et d’ail finement coupée. Salez, poivrez, arrosez d’huile d’olive et enfournez à 150° pendant une bonne heure.

Mon astuce :
Pour plus de saveur, faites préalablement griller les tranches d’aubergine au four (3 min de chaque côté sous le grill).

L’addition SVP !
En pleine saison, on est autour d’un euro pour les légumes, avec assaisonnement et quelques tranches de fromage : 1,50 € le tian provençal à la Feta !

Crumble aux abricots (sans gluten)

Crumble abricotL’anecdote :
Un gâteau sans œufs et sans farine, vous connaissez ? Plus un gramme de farine dans mon placard, quel dommage, j’ai des abricots qui s’abîment et je m’étais promis un crumble. Alors en farfouillant, j’ai mis la main sur un fond de poudre d’amandes, avec du sucre et un peu de beurre, voici ce qui va pouvoir faire l’affaire.

La recette :
Pour deux petits crumble
Préparation 5 min, cuisson 15 min
– 3 abricots
– 2 cuillères à soupe de sucre
– 30g d’amandes en poudre
– 30g de beurre
Disposez les abricots en petits morceaux dans des moules, mélangez le reste des ingrédients pour obtenir une pâte granuleuse, disposez-la sur les fruits. Enfournez à 150° pendant 15 min environ.

Mon astuce :
Saviez-vous que les noyaux d’abricots cachaient des amandes. A fortes doses, elles sont parait-il toxique, mais ajoutez des éclats au-dessus de chaque crumble renforcera le bon goût d’amande.

L’addition SVP!
0,50 (abricots) + 0,50 (30 g de poudre d’amandes) + 0,12 (beurre) + 0,1 (sucre) = 1,22 € les deux crumble à l’abricot sans gluten

Gâteau à la rhubarbe, streusel de spéculoos

Gateau rhubarbe spéculoos
L’anecdote :
C’est en Allemagne que j’ai découvert ces types de gâteaux garnis de streusel. En fait c’est comme un crumble, mais avec un gâteau en dessous. Le Rabarberkuchen, cette version à la rhubarbe, était mon préféré. Alors avec mes 4 bâtons de rhubarbe rapportés de mon week-end à la campagne, je me suis lancée dans une recette homemade, proche de celle de ma petite Bäckerei munichoise.

La recette :
Préparation 20 min, cuisson 30 min
Pour le gâteau :
– 50g de beurre mou
– 40g de sucre
– 1 œuf
– 20 cl de crème liquide
– 125g de farine
– 1/4 d’un sachet de levure chimique
– 4 bâtons de rhubarbe
– 2 sachets de sucre vanillé
Pour le streusel :
– 2 cuillères à soupe de farine
– 35g de beurre fondu
– 10 spéculoos
Faites fondre la rhubarbe – que vous aurez épluchée et taillée en petit tronçon.
Laissez compoter quelques minutes puis réservez. Mélangez le beurre mou avec le sucre, ajoutez le jaune d’œuf, la farine puis la crème. Montez le blanc en neige et l’ajoutez délicatement à la pâte. Étalez cette préparation dans votre moule et versez par dessus votre compote de rhubarbe. Pour le streusel, réduisez vos spéculoos en miette, ajoutez-y le beurre fondu et la farine. Répartissez cette pâte grumeleuse au dessus de votre rhubarbe. Enfournez à 180°C pendant 30 min environ.

Mon astuce :
Les spéculoos, c’est mon idée. Si vous n’êtes pas fan de cannelle faîtes votre propre pâte à crumble.

L’addition SVP !
0,70 (4 bâtons de rhubarbe) + 0,23 (1 oeuf) + 0,44 (85g de beurre) + 0,05 (140g de farine) + 0,76 (10 spéculoos) + 0,85 (crème) + 0,1 (40g de sucre) = 3,13 € le gâteau à la rhubarbe, streusel au spéculoos

Pommes Dauphine

Pommes dauph

L’anecdote :
Je n’aime pas vraiment les produits tout préparés, mais s’il y a bien quelque chose qui me fait de l’œil dans les rayons surgelés, ce sont les pommes Dauphine. Croustillantes et garnies de purée bien fondante, elles me font revenir sur mes principes de produits frais. Alors j’ai eu envie de me lancer. Une purée, une pâte à choux et les voilà mes pommes Dauphine, et réalisées avec des pommes de terre nouvelles s’il vous plait !

La recette :
Préparation 20 min, cuisson 25 min
– 500 g de pommes de terre
– 2 cuillères de lait
– 15 g de beurre + 75 g de beurre pour la pâte à choux
– 25 cl d’eau salée
– 150 g de farine
– 3 oeufs
– Sel, poivre, muscade
Dans une casserole, faites cuire à l’eau les pommes de terre préalablement épluchées. Videz l’eau, remettez les pommes de terre cuites sur feu très doux et écrasez-les tout en incorporant le lait chaud, le beurre, le sel, le poivre et la muscade. Votre purée doit rester assez sèche. Dans une autre casserole, portez à ébullition les 25cl d’eau salée et y incorporer les 75 g de beurre restant. Ajoutez la farine et remuez hors du feu jusqu’à obtenir une boule de pâte assez ferme. Ajoutez les œufs en remuant puis incorporez la purée, en remuant à l’aide d’une cuillère en bois. Sur une plaque couverte de papier sulfurisé, formez des boules à l’aide de deux cuillères à café et enfournez à 190°C pendant 25 minutes environ.

Mon astuce :
S’échauffer un bon coup avant… pour remuer tout ça, il faut être bien costaud !

L’addition SVP !
0,75 (pommes de terre) + 0,80 (3 oeufs) + 0,46 (90g de beurre) + 0,15 (150 g de farine) = 2,16 € les deux plaques de pommes Dauphine

Charlotte aux fraises

charlotte aux fraises
L’anecdote :
Un gâteau qui ne se cuit pas, mais qui se prépare à l’avance, la charlotte c’est parfait pour impressionner et même quand on n’a pas de four. Pour moi, le souvenir remonte à mes premiers Noël avec la charlotte mousse au chocolat, crème anglaise de ma grand-mère. Mais aujourd’hui, je vous livre une version estivale, au petit-suisse et aux fraises, idéale pour un dessert bien frais.

La recette :
– 30 boudoirs
– 1 barquette de fraise
– 4 petit-suisse
– 1 sachet de sucre vanillé
– crème de cassis
– 1 cuillère de confiture de fraise
Plongez les boudoirs dans la crème de cassis et disposez-les au fur et à mesure sur le long et le fond d’un moule à charlotte. Mélanger les petit-suisse avec le sucre vanillé, la confiture et quelques morceaux de fraises. Versez la moitié dans le moule, couvrir d’une couche de fraise, de boudoirs puis du reste du mélange. Terminez par des boudoirs. Couvrir et placer une nuit au réfrigérateur.

Mon astuce :
Pas de moule à charlotte ? Un pot de fromage blanc ou même une casserole fait l’affaire !

L’addition SVP !
1,20 (boudoirs) + 0,80 (petit-suisse) + 2,50 (une barquette de fraise) + 0,30 (sucre, confiture, crème de cassis) = 4,80 € la charlotte aux fraises

Blé au pesto d’avocat, façon risotto

risotto avocat
L’anecdote :
Avez-vous déjà essayé l’avocat chaud ? Pour moi c’était une première ! Mais j’avais lu pas mal de recettes, notamment de pâtes au pesto d’avocat et j’avais bien envie de tenter le coup. Au moment de servir, je me suis aperçue que je n’avais plus de pâte, et j’ai tenté la recette avec du blé. Ce plat avait une allure de risotto et m’a bien conquise !

La recette :
– 1 avocat
– le jus d’1/2 citron
– 1 poignée de pignons de pin
– 1 gousse d’ail
– 1 cuillère d’huile d’olive
– 2 cuillères à soupe de parmesan
– sel, poivre
– 1 bol de blé
Mettez tous les ingrédients dans un blender, mixez et faites réchauffer à feu doux avant de versez sur votre blé que vous aurez cuit préalablement.

Mon astuce :
Je fais cuire mon blé à ma manière d’un risotto, en l’imprégnant petit à petit de bouillon.

L’addition SVP !
1 (avocat) + 0,12 (1/2 citron) + 0,30 (pignons) + 0,30 (parmesan) + 0,10 (basilic, sel, poivre, huile, ail )+ 0,17 (un bol de blé) = 1,99 € le blé au pesto d’avocat