Flux RSS

Le risotto au potiron


L’anecdote :
Vous vous souvenez du velouté de potiron gourmand ? Je m’étais réservée la moitié de mon potiron pour une autre recette, celle du risotto au potiron. L’histoire de cette recette peut paraître incongrue, c’était la recette d’une amie allemande qui nous avait emmenés fêter ses 30 ans dans un refuge perdu des montagnes bavaroises accessible seulement au terme d’une longue randonnée, et si je m’en souviens aussi bien, ce n’est pas seulement parce que c’était très bon, mais parce que il avait fallu le porter ce potiron entier, dans le sac à dos, pour cette randonnée qui nous avait menés sur des sommets enneigés !

La recette :
Préparation et cuisson 30 min
– Une bonne tranche de potiron
– 250 g de riz rond
– 1 oignon
– 1/2 bouquet de coriandre
– du speck (ou à défaut des lardons)
– du parmesan
– du beurre
– 25 cl de vin blanc sec
Sur le feu, faites revenir dans une casserole l’oignon dans du beurre et y ajouter le potiron en petits morceaux. Y ajouter le riz, bien mélanger jusqu’à ce que les grains de riz soient translucides. Déglacez avec le vin blanc que vous laisserez s’évaporer en remuant de temps à autre. Puis ajoutez au fur et à mesure le bouillon d’herbe bien chaud. Lorsque le liquide est absorbé, ajoutez-en une nouvelle louche et ainsi de suite. Le riz cuit environ en 15 à 20 minutes. Lorsqu’il vous paraît cuit, ajoutez les dés de speck (ou les lardons préalablement grillés), une bonne noix de beurre et le parmesan râpé. Enlevez du feu, couvrez et laissez reposer 5 minutes. Garnissez de coriandre fraîche avant de servir.

Mon astuce :
Malheureusement pas de coriandre fraîche ce jour-là dans mon frigo, j’ai agrémenté la recette d’un demi-poireau émincé, qui a rissolé avec les oignons.

L’addition SvP !
0,99 € (50g de potiron) + 0,75 (2 tranches de speck) + 0,75 (parmesan) + 0,26 (50g beurre) + 0,66 (25 cl de vin)+ 0,40 (1/2)Coriandre + 0,10 (oignon)+0,35 (riz) = 4,26 € pour 4 repas complets

Publicités

"

  1. Encore une fois, un régal. Je n avais pas de parmesan donc j’ai fait avec du comté râpé. Tu vas faire de moi un vrai cordon bleu, je me bluffe moi-même ;)

    Réponse
  2. Le risotto au potiron serait-il donc une « spécialité » allemande? C’est également en Allemagne que j’en avais mangé pour la première fois… Entre un Sylvaner trocken (le vin d’ici) et du vieux comté (pas de parmesan) j’ai pu divinement accommoder cette recette à ma sauce. Merci pour l’idée!

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s